Financez votre départ !

Le fait de mettre tous ses épargnes dans le même panier n’est jamais considéré comme la meilleure stratégie d’affaires, surtout lorsqu’il s’agit de financer une nouvelle entreprise.  La diversification des sources de financement permettra non seulement à l’entreprise en phase de démarrage de mieux résister aux baisses éventuelles, mais également d’améliorer les chances d’obtenir le financement adéquat et  adapté aux besoins précis de l’entrepreneur.

Il existe généralement sept sources de financement pour les entreprises en démarrage :

  1. Investissement personnel

Lorsque vous décidez de démarrer un nouveau projet, vous devriez être le principal investisseur – que ce soit en investissant votre propre argent ou en donnant des biens en garantie. Vous prouvez ainsi aux investisseurs et aux banquiers que vous vous engagez à long terme envers votre projet et que vous êtes prêt à prendre des risques.

  1. Argent des proches

Il s’agit d’argent prêté par le conjoint, les parents, d’autres membres de la famille ou des amis. Les investisseurs et les banquiers jugent ce mode de financement comme du capital patient, c’est-à-dire de l’argent qui sera remboursé plus tard, au fur et à mesure que les profits de votre entreprise augmenteront.

  1. Capital de risque

Il faut d’abord retenir que le capital de risque ne s’adresse pas à tous les entrepreneurs. En effet, les investisseurs en capital de risque cherchent à investir dans des entreprises de haute technologie et des sociétés très prometteuses comme les technologies de l’information et les communications.

  1. Investisseurs providentiels

Les investisseurs providentiels (anges) sont généralement des gens fortunés ou des cadres d’entreprise retraités qui investissent directement dans des PME appartenant à d’autres. Ce sont souvent des chefs de file dans leur domaine.

  1. Incubateurs d’entreprises

Les incubateurs d’entreprises ciblent habituellement de jeunes entreprises de haute technologie à diverses étapes de développement. Il y a aussi des incubateurs de développement économique local, qui se concentrent sur la création d’emplois, la revitalisation, ainsi que l’offre et le partage de services.

  1. Subventions gouvernementales

Des organismes gouvernementaux offrent du financement auquel votre entreprise pourrait être admissible.

  1. Prêts bancaires

Les prêts bancaires sont le principal mode de financement des PME. Les banques offrent des avantages différents, par exemple un service personnalisé ou des modalités de remboursement souples.

Plusieurs méthodes de financement existent pour financer le départ de chaque projet, il suffit que l’entrepreneur choisit  la méthode la plus adaptée à son besoin et à ses attentes.