Moulay Ali Cherif : la porte du Désert

Ancienne capitale du Tafilalet, Moulay Ali Cherif est une ville qui se situe dans la province d’Errachidia. Elle porte le nom du fondateur de la glorieuse dynastie Alaouite Cherif ben Ali. Ce dernier, avait vu juste en choisissant, cette région pour répandre le savoir arabo-musulman dans toute l’Afrique.

Histoire de la région

Fondée en 757 sur les rives qui surplombent l’Oued Ziz, une rivière qui se situe dans l’oasis du désert du Sahara, Sijilmassa devint riche et puissante au cours du Moyen Âge. Elle devint une ville offrant une route du commerce de l’or.  Donc, elle avait connu un grand rayonnement à l’échelon mondial. En effet, des précieux documents commerciaux trouvés en Perse et en Afrique Subsaharienne témoignent la place importante que jouait cette région dans le commerce caravanier.

Le fondateur Moulay Ali Cherif était un homme de son temps. Il était connu pour sa justice et sa piété, ainsi que pour ses nombreuses dotations et sa charité. Il a partagé son temps entre le Hajj et le Jihad en Afrique et en Andalousie.

Le mausolée de Moulay Ali Cherif

L’importance du mausolée est due à sa valeur historique. L’endroit contient les tombeaux de Moulay Ali al-Sharif et de ses fils, Moulay Mohamed, Moulay Youssef, Sidi Lahib ben Zine El Abidine Ben Moulay Ismail et Moulay Rachid Ben Sidi Mohamed Ben Abderrahmane.

Le mausolée comporte une porte ornée avec une entrée à la grande salle. Cette dernière, abrite la tombe de Moulay Ali al-Sharif. Il possède une cour spacieuse, un balcon et une mosquée avec une coupole de 11 mètres de large, 7 mètres de large et 15 mètres de haut. Les artisans ont décoré la coupole selon les règles de l’art architectural marocain.

Aujourd’hui, la ville de Moulay Ali Cherif figure parmi les grands centres commerciaux de la région. Les marchands animent son grand souk de nos jours tous les mardis, jeudis et dimanches.